Question parlementaire à la Commission européenne

Le 13 juillet 2016, deux parlementaires européens (Madame Frédérique Ries – Belgique, groupe ALDE –  et Monsieur Georges Bach – Grand-Duché de Luxembourg, groupe PPE) posaient à la Commissaire européenne Elzbieta Bienkowska une question écrite relative aux liens entre caractéristiques constructives des voitures, vitesse, dangerosité et émissions de CO2. Dans sa réponse, rendue au nom de la Commission, Madame Bienkowska reconnaissait « que la masse et la vitesse des véhicules ont une incidence directe sur le nombre d’accidents ou leurs conséquences » et « qu’il existe un lien entre la vitesse, la sécurité routière et les émissions de CO2 ».

Ces déclarations constituaient une rupture par rapport aux discours antérieurs de la Commission. La réponse de la Commissaire restait cependant décevante quant aux moyens envisagés pour répondre au problème soulevé.